Services
Essais laboratoire

Recommandations XXXVI du BfR

Aptitude au contact alimentaire des matériaux papiers et cartons

  • Exigences relatives à la fabrication d’articles et matériaux en papier-carton à l’état de produits intermédiaires et finis
  • Listes positives des matières et substances autorisées
  • Version avril 2021

Informations générales

Les recommandations du BfR concernent les matériaux destinés au contact alimentaire et précisent les modalités de vérification du principe d’inertie de l’article 3 du règlement cadre (CE) n°1935/2004 et concernent les matériaux destinés au contact alimentaire. A la différence de la fiche française MCDA n°4 de la DGCCRF, le BfR établit une liste positive des substances autorisées dans la fabrication de pâtes à papier et d’articles ou objets simples ou multi-couches à base de papier-carton.

Les 3 laboratoires qui constituent l’unité Contact Alimentaire du CTP permettent de vérifier le bon respect de ces exigences. Les laboratoires d’analyses chimiques, d’analyses microbiologiques et d’analyse sensorielle œuvrent pour une expertise complète et indépendante.

Le CTP peut également organiser des formations Contact Alimentaire, vous assister techniquement et vous conseiller dans les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF).

Données Techniques et Réalisations

Différentes recommandations

Les recommandations du BfR se distinguent en 4 textes de référence selon l’utilisation du produit fini :

  • BfR XXXVI : pour contact alimentaire à température inférieure ou égale à 90°C
  • BfR XXXVI/1 : pour filtration/extraction à chaud ou à froid
  • BfR XXXVI/2 : pour une application dédiée à la cuisson (jusqu’à 220°C)
  • BfR XXXVI/3 : papiers absorbants à base de fibres vierges uniquement

Analyses indispensables

Les analyses à effectuer pour répondre aux recommandations du BfR varient parmi la liste suivante, selon le type de denrées alimentaires en contact (sec et non gras, humide et/ou gras) :

  • Transfert des agents antimicrobiens (EN 1104)
  • Évaluation de la flaveur atypique transmise (EN 1230-2)
  • Évaluation de l’odeur (EN 1230-1)
  • Détermination de la solidité de la couleur (EN 646)
  • Dégorgement des azurants optiques (EN 648)
  • Plomb et Cadmium (NF EN 12498)
  • Dosage de l’aluminium par spectrométrie d’émission ICP

Cas des fibres recyclées

Aux situations précédentes s’ajoutent des analyses spécifiques en cas d’utilisation de fibres recyclées dans la composition :

  • Dosage des phtalates DEHP, DIBP et DBP
  • Dosage de la benzophénone
  • Diisopropylnaphtalène (DIPNs)
  • Dosage de la cétone de Michler ou 4,4’-Bis(dimethylamino)-benzophenone
  • Bisphénol A (BPA)
  • Bisphénol S (BPS)
  • Migration des substances hydrophobes et volatiles en phase gazeuse

Substances soumises à restrictions

Les données contenues dans les fiches de composition, les déclarations de conformité ou autres documents délivrés par les fournisseurs permettent aux experts du CTP de détecter la présence de substances soumises à restrictions. Sont alors mises en place les analyses adaptées à chaque composé présent dans les colles, les adhésifs, les encres, les agents de blanchiment ou encore les colorants : formaldéhyde, épichlorhydrine, glyoxal, CMIT/MIT/BIT, 3-MCPD, DCP, AKD, Bronopol… Pour faciliter les relations client-fournisseur et l’obtention de ces informations, le CTP peut se positionner en tiers pour établir des accords de confidentialité sans entrave à la garantie de la sécurité du consommateur.


Analyse par chromatographie liquide - spectrométrie de masse   Symbole garantissant l’aptitude au contact alimentaire
Analyse par chromatographie liquide - spectrométrie de
masse
  Symbole garantissant l’aptitude au contact alimentaire

À voir également