Projets collaboratifs

Nouveauté

E-BLISS

Un étui de routage presse innovant recyclable et biodégradable

- Anticiper la loi Anti-Gaspillage et Economie Circulaire (AGEC) qui prévoit l’interdiction des films plastiques type « blisters » qui enveloppent les envois de presse et imprimés (journaux, magazines, publicités…) dès 2022
- Créer un papier transparent pour remplacer les étuis de routage plastiques pour les magazines et journaux
- Accompagner la mise en place et la production de ce nouvel emballage cellulose innovant

+ d'infos sur ce projet collaboratif

CELLUWIZ (2019-2022)

Développements de procédés pour obtenir un matériau d’emballage 100% cellulosique, barrière, recyclable et compostable

L’objectif principal du projet CelluWiz est de développer deux technologies pour produire un emballage multicouche entièrement cellulosique qui soit recyclable et compostable, et ainsi offrir une alternative aux multicouches à base de plastiques présents dans l’emballage.

+ d'infos sur ce projet collaboratif

SPOTVIEW (2016-2020)

Procédés durables et technologies optimisées pour un usage efficient de l’eau industrielle

Ce projet comporte 3 grands objectifs majeurs :
-    développer et démontrer la faisabilité de procédés et technologies innovants, durables et efficaces,
-    optimiser l’utilisation de l’eau dans trois secteurs industriels (produits laitiers, pâtes et papiers, et sidérurgie),
-    évaluer les performances de 14 technologies existantes ou nouvelles.

+ d'infos sur ce projet collaboratif

SHERPACK (2017-2020)

Un matériau d’emballage flexible innovant biosourcé, barrière, recyclable et biodegradable

-    Produire deux preuves de concept d’un matériau d’emballage alimentaire innovant s’inscrivant dans une économie circulaire
-    Développer 3 technologies de rupture nécessaires à la fabrication de ce matériau

+ d'infos sur ce projet collaboratif

WOODZYMES (2018-2021)

Des enzymes adaptées pour produire des matériaux et produits biosourcés !

WoodZymes est un projet de recherche financé par le Bio-based Industries Joint Undertaking, un partenariat public-privé avec l’Union Européenne (programme H2020) et le Bio-based Indus-tries Consortium. Ce projet s’intéresse aux enzymes extrémophiles pour la production de mo-lécules plateformes à partir du bois : de l’usine de pâte aux panneaux et produits d’isolation.
Il associe 11 partenaires provenant de 4 pays européens : 6 instituts de recherche, 1 PME et 4 groupes industriels dont 2 usines de pâtes.

+ d'infos sur ce projet collaboratif

PhénoLiq (2017-2021)

Des lignines kraft confectionnées à façon pour la production de phénols

Le projet PhénoLiq, soutenu par l’ANR, coordonné par le LRGP de Nancy (Laboratoire Réactions et Génie des Procédés) et en collaboration avec l’IRCE Lyon et le CTP à Grenoble, porte sur la valorisation des lignines papetières issues des liqueurs noires des usines de pâte.

+ d'infos sur ce projet collaboratif

ProviDES (2016-2018) - PriDES (2019-2022)

Procédés innovants pour la production de fibres lignocellulosiques à partir de solvants eutectiques profonds

ProviDES est un projet de recherche financé par le Bio-based Industries Joint Undertaking, un partenariat public-privé avec l’Union Européenne (programme H2020) et le Bio-based Industries Consortium. Il associait 22 partenaires européens dont 18 groupes industriels.
PriDEs est un projet de recherche financé par TKI-Energie en Industrie, une organisation néerlandaise et des groupes industriels papetiers. Il associe 13 partenaires dont 7 groupes industriels.

+ d'infos sur ce projet collaboratif

Industrialisation de la Chromatogénie

Vers l’aptitude au contact alimentaire ?

- Accélérer l’industrialisation de la chromatogénie
- Obtenir l’accord des autorités pour employer la chromatogénie dans la fabrication de papiers et cartons destinés à entrer en contact avec des aliments
- Répondre aux nouvelles orientations donnée par l’Europe et les états membre au travers notamment de la direc-tive SUPD1, de la loi EGALIM2

+ d'infos sur ce projet collaboratif

ULTRACELL (2018-2020)

Soudage ultrasons des papiers et nanocelluloses

Mise au point d’un procédé de soudage par ultrasons des papiers-cartons qui permette :
- de supprimer les colles et les problèmes associés de contact alimentaire pour les emballages papiers-cartons,
- de garantir une réduction significative des coûts associés au recyclage des emballages et à l’absence d’huiles minérales ou autres contaminants,
- d’atteindre des performances comparables aux assemblages par adhésif en termes de qualité d’adhésion, de coût énergétique et de cadence de production.

+ d'infos sur ce projet collaboratif