Moyens
Pilotes

Pilote Blanchiment / Fonctionnalisation des fibres

Simuler les procédés pour réduire les coûts et/ou l’impact environnemental

  • Simuler de façon reproductible et fiable tous les stades de blanchiment et les réactions de fonctionnalisation des fibres lignocellulosiques
  • Valider des résultats de laboratoire avant d’envisager des essais industriels coûteux
  • Produire des fibres blanchies ou fonctionnalisées en quantité suffisante pour évaluer leurs utilisations (lot de 75 à 100 kg)

La petite histoire du pilote

Depuis les années 1990, le pilote blanchiment/fonctionnalisation, unique en Europe, a permis à de nombreux industriels, d’améliorer ou de valider leur procédé de blanchiment afin de :

  • réduire les coûts de production,
  • améliorer la qualité des effluents générés (DCO, AOX),
  • réduire la consommation d’eau et d’énergie,
  • diminuer les temps de production.

Les résultats obtenus à cette échelle semi-indus-trielle ont été validés dans des usines produisant jusqu’à 1 million de tonnes de pâtes par an.

De même, des échantillons de pâte blanchie ont été produits avant le démarrage de nouvelles usines, afin d’anticiper la commercialisation des futures pâtes.

Caractéristiques

Simuler de façon reproductible et fiable tous les stades de blanchiment et les réactions de fonctionnalisation, quelles que soient les conditions.

Les réactions ou les stades de blanchiment sont effectués en batch de telle manière qu’après chaque stade, la pâte est envoyée dans un cuvier, puis diluée et lavée sur un presse pâte avant un nouveau stade. Les plages de conditions de processus sur le pilote sont les suivantes :

  • Température : 25 à 100°C
  • Consistance en fibres : 5 à 20%
  • Pression : 0 à 5 bar
  • Type de fibres : chimiques, mécaniques, désencrées issues de bois (résineux et feuillus) et de plantes annuelles
  • Stades de blanchiment : O, A, Z, D, E, Eop, Ep, P, Po, FAS, Y, X, etc.
  • Réactions de fonctionnalisation avec tout type de produits chimiques compatibles avec le pilote.

Valider les résultats de laboratoire avant les tests industriels

Le CTP aide depuis de nombreuses années les producteurs de pâtes à optimiser les procédés de blanchiment (amélioration des propriétés optiques et mécaniques des pâtes, réduction des dépôts et réduction de l’impact environnemental et des coûts de production). Le pilote a été utilisé pour valider des résultats de laboratoire avant transfert industriel pour plus de trente usines de différents continents.

D’ailleurs, en plus de ce pilote, le CTP dispose également de réacteurs de laboratoire, simulant les procédés indus-triels et permettant de blanchir 40 g à quelques kilogrammes de pâte.


Produire des fibres blanchies et/ou fonctionnalisées en quantité suffisante pour évaluer ses utilisations (lot de 75 à 100 kg)

Cet outil est très flexible avec différents dispositifs de mélange, des points d’addition de produits chimiques liquides ou gazeux et un réacteur capable de fonctionner dans une large gamme de conditions de processus. Il a été conçu pour tester les résultats de la recherche. Les quantités produites permettent d’être utilisées sur d’autres pilotes semi industriels (raffineur, machine à papier, etc.).

Pilote de blanchiment

À voir également