Le CTP : le futur par l'innovation

Des projets prêts à germer

 

2008. Imputer le moindre de nos revers à la conjoncture économique tendue est devenu un réflexe. La crise fait douter de l’avenir de l’industrie, et surtout des industries traditionnelles comme la nôtre et des produits de commodités qui, pour certains, appartiennent au passé. Quand on voit les mutations profondes provoquées par la révolution informatique, les services et le virtuel semblent être l’avenir !


2013. Prise de conscience et changement de discours. L’industrie retrouve des vertus aux yeux des politiques, en France et en Europe. L’Allemagne, moins impactée par la crise, aura sans doute servi de catalyseur à ce retournement. On parle d’une nécessaire réindustrialisation… et d’une toute aussi nécessaire vision d’avenir pour la réussir.
Cette vision, l’Europe l’a précisée en 2013 avec Horizon 2020 -programme pluriannuel de soutien au développement économique-. Quant à la Smart Specialization Strategy, elle propose aux régions de mettre leurs atouts en avant pour faire émerger celles qui seront "leaders et porteuses de projets d’avenir". Une démarche qui s’articule avec les stratégies des pôles de compétitivité, dont bien des domaines s’alignent avec ceux de notre branche. Certains rêvaient d’un monde sans usine ? Nous imaginons au contraire un schéma, nouveau, dans lequel les industries sont bien présentes et ont un avenir. Reste à le préparer pour qu’il devienne réalité.

En Europe en 2013…
C’est à Barcelone que la FTP a révisé son agenda stratégique et présenté sa "nouvelle vision" de la recherche innovation. Elle s’accorde aux grandes questions sociétales d’Horizon 2020, répond aux enjeux du recyclage (économie circulaire), de la bioraffinerie (tirer le maximum de valeur du bois) et au développement de nouveaux produits. Avec ses objectifs à 2050, particulièrement ambitieux, CEPI trace le sillon et montre qu’il est possible d’imaginer, dans nos procédés industriels, des ruptures technologiques ouvrant des perspectives nouvelles en termes de compétitivité, de bénéfice environnemental, ou de développement de nouveaux produits.
L’Europe a fait l’expérience des PPP
dans son dernier programme cadre pour relancer l’industrie dans sa politique d’innovation. Notre industrie a montré qu’avec le BIC, dont le CTP est membre associé, elle était l’embryon le plus développé d’une bioéconomie européenne. En participant au Two Team Project, le CTP exprime son enthousiasme à se projeter dans l’avenir, à explorer de nouveaux champs d’investigation, à se donner un second souffle !
…et dans notre serre technologique…
Poussez les portes du CTP. Il abrite des innovations en incubation, prêtes à une transplantation dans l’industrie. Dans les orientations prises en 2013, l’objectif du CTP est d’aboutir au plus vite en phase terminale d’un développement tiré par les usages. Aussi l’avenir passe-t-il par des rapports resserrés avec les transformateurs et imprimeurs, et par une mutation technologique à leur portée, comme le développement de l’électronique organique imprimée. C’est une opportunité, une nécessité impérieuse pour tout le secteur.
Aussi, n’attendons pas le prochain choc pétrolier pour trouver dans le bois les substituts du pétrole. Cultivons ensemble nos idées, croisons nos ADN, réussissons la greffe de la science et de la technologie, faisons germer de nouveaux champs d’innovation. Anticipons ce nouvel élan industriel, fait d’opportunités et de challenges qui s’offrent à nous … Et souhaitons que cette récente prise de conscience conforte l’Etat dans ses orientations et son soutien !
 
Gilles Lénon, Directeur Général
Jérôme Grassin, Président

 


CTP

 

 

FTP= Plateforme technologique forêt-bois-papier.
CEPI= Confederation of European Paper Industries.
PPP= Partenariats public-privé.
BIC= Biobased Industries Consortium.
Two Team Project= Joutes dinnovation pour des ruptures technologiques.
Centre Technique du Papier - The Pulp and Paper Research & Technical Centre
Domaine Universitaire - CS 90251 - 38044 GRENOBLE - Cedex 9 - FRANCE - Tél. : (33) (0)4 76 15 40 15 - Fax : (33) (0)4 76 15 40 16