Le CTP : le futur par l'innovation

À la croisée des chemins

L’année 2015 marque l’aboutissement de notre contrat de performances engagé il y a déjà quatre ans mais aussi les bases d’une réflexion approfondie pour les prochains défis 2016-2019!

Notons que le bilan est prometteur ! Le développement de matériaux souples à haute valeur ajoutée s’accélère ; le papier hydrophobe connaît ses premiers débouchés industriels ; le recyclage et l’écologie industrielle tendent à se démocratiser ; les microfibrilles de cellulose et l’électronique imprimée trouvent des terrains d’entente… Bref, les innovations du CTP évoluent avec leur monde, un monde qui change, avec de nouvelles perspectives qui se profilent pour l’industrie papetière, dans un cadre de plus en plus international.

Au-delà des frontières scientifiques

Les produits biosourcés ont leur place dans l’industrie d’aujourd’hui et de demain, une industrie à plus forte valeur ajoutée et dotée d’une image plus attractive. Cette industrie constitue un véritable terrain d’innovation fertilisé par les avancées de la recherche.

Le cercle des acteurs impliqués dans la filière des matériaux biosourcés s’élargit et se restructure. Les sciences  grenobloises fédèrent leurs entités universitaires, écoles et organismes au sein de la communauté Université Grenoble Alpes, qui ambitionne de devenir une université de premier rang mondial. Au cœur de ce vaste projet d’excellence : l’institut Carnot PolyNat… et son centre technique industriel, résolument tourné vers l’entreprise et ses attentes : le Centre Technique du Papier !

L’usine du futur… une tendance partagée !

L’usine du futur tend à s’imposer comme un nouveau modèle d’évolution pour tous les acteurs de notre économie, de l’industriel au consommateur. L’homme et son environnement y prennent plus de place, au service d’une production mieux ajustée à la demande, et d’une innovation qui préfigure les usages de demain.

Pour nos industriels, ce nouvel élan vers l’avenir est déjà bien engagé ! De nombreuses opportunités technologiques restent à saisir pour offrir au papier-carton de nouvelles possibilités de différenciation et de diversification. Tirer le meilleur parti de la ressource lignocellulosique, valoriser les matières issues du recyclage, prendre mieux en considération les produits en fin de vie… sont autant de leviers pour tendre vers de nouveaux écosystèmes de production ancrés dans leur territoire. Le CTP,  interlocuteur privilégié des industriels s’inscrit au cœur de cette dynamique économique, technologique et scientifique.

Agir collectivement

Anticiper ce nouvel élan industriel, fait d’opportunités et de challenge qui s’offrent à nous… « UNFOLD THE FUTURE » est un message fort lancé par notre profession à l’échelle européenne. Ce défi est aussi, en France, celui de tous les professionnels de l’Intersecteur papier carton.

Dans un contexte budgétaire actuellement très contraint, l’effort d’innovation réalisé au niveau individuel n’est plus suffisant pour avoir un impact significatif. Il faut donc innover collectivement en imaginant des nouvelles collaborations, des nouveaux modes d’organisation, des nouvelles approches. Du fait même de son activité plurisectorielle, le CTP est en capacité de créer une dynamique partagée sur des enjeux communs au cœur de la bio-économie et de l’économie circulaire dans une société connectée : cultivons ensemble nos idées, croisons nos ADN, réussissons la greffe de la science et de la technologie… faisons germer de nouveaux champs d’innovations !

C’est aussi dans ce contexte que s’est inscrite la venue en 2015 de Raymond Redding, nouveau chargé de mission national de la filière cellulose, à la rencontre des acteurs du pôle grenoblois de formation et de recherche.

Architecte des écosystèmes d’innovations

Le CTP, en avance de phase, préfigure donc les évolutions d’un secteur bousculé par l’entrée du numérique dans la science des matériaux. Dans ce domaine, les marchés avals sont en attente de réponses concrètes, transférables, fiables, sur les potentialités 3D de la cellulose, l’intelligence des emballages connectés…. Ces réponses ne peuvent être pertinentes que si elles émanent d’un effort collectif soutenu par l’écosystème français. Le CTP joue ce rôle ce trait d’union entre recherche et industrie, capable d’assembler les multiples compétences nécessaires au développement de nouveaux produits à forte valeur ajoutée. De beaux défis en perspective !

 

Gilles Lénon Directeur Général
François Vessière, Président

 

 


CTP

 

Centre Technique du Papier - The Pulp and Paper Research & Technical Centre
Domaine Universitaire - CS 90251 - 38044 GRENOBLE - Cedex 9 - FRANCE - Tél. : (33) (0)4 76 15 40 15 - Fax : (33) (0)4 76 15 40 16